Voilà c’est maintenant que commence notre série avec Jean-Jacques Crèvecoeur pour faire notre bilan sur  l’année qui s’achève avec des exercices pratiques qui vont vous en apprendre beaucoup sur votre personnalité. 

Comme je vous le disais hier, cette période autour du solstice est particulièrement propice pour faire le bilan de votre année. Mais pour moi, un bilan n’est utile que s’il dépasse le simple constat et qu’il me permet de tirer un enrichissement de ce qui a été vécu.

S’enrichir des côtés obscurs de notre vie, telle est la perspective stimulante que nous offre la démarche alchimique. Autrement dit, faire de l’or à partir du plomb.

Comme promis, j’aimerais vous suggérer une première manière de devenir l’alchimiste de votre vie, en vous expliquant une des manières de transmuter vos ombres quotidiennes en connaissance de vous.

Cette démarche est très simple. Elle part de l’idée de résonance en physique. Comme je l’explique dans la vidéo du programme de formation, un phénomène de résonance existe si et seulement si deux éléments vibrent exactement à la même fréquence. Si la résonance existe entre deux cordes de guitare, elle peut également exister entre deux êtres humains. En effet, si le comportement de quelqu’un correspond exactement à un comportement que vous portez en vous, il est possible qu’une résonance se manifeste sous la forme d’une émotion forte. Cette émotion peut être agréable comme désagréable.

Prenons deux exemples. Si, en regardant un reportage télévisé, je suis ému aux larmes par la générosité désintéressée d’un être humain à l’égard des démunis, c’est que probablement je porte en moi cette même dimension de générosité. Mais il se peut que cette dimension ne soit présente qu’en potentiel, et pas de manière actualisée. L’émotion agréable que j’ai ressentie peut me faire découvrir, dans ce cas, une partie de moi qui est restée dans l’ombre.

Deuxième exemple. J’ai été agacé pendant des années par les gens qui me dépassaient lorsque je faisais la file pour aller au cinéma. Jusqu’au jour où je me suis rendu compte que ce comportement de resquilleur était bien ancré en moi, sans que je ne le sache. À partir du jour où j’ai pu reconnaître et accepter ce côté sombre de ma personnalité, non seulement, je suis devenu plus conscient de mes mobiles inconscients, mais surtout, j’ai été moins affecté par les comportements des autres.

Concrètement.

Dans votre bilan, je vous invite à faire deux listes. D’une part, faites la liste des gens qui vous énervent ou la liste des comportements qui vous énervent chez eux. D’autre part, faites la liste des gens qui vous touchent positivement ou la liste des comportements qui vous émeuvent chez eux. Puis, examinez en quoi leurs comportements entrent en résonance (négativement ou positivement) avec vos propres comportements.

À présent, suspendez votre jugement en reconnaissant que ces aspects font partie de votre réalité. Puis, cherchez en quoi ces aspects cachés de votre psyché pourrait enrichir ce que vous êtes, en leur donnant leur juste place…

Voilà. Bien entendu, le concept d’ombre est bien plus complexe que cela. Mais dans le cadre d’un bilan annuel, ce petit exercice pourrait représenter déjà un superbe cadeau que vous pourriez vous faire à vous-même ! Testez-le et donnez m’en des nouvelles.

Je vous souhaite une bonne recherche et bonne exploration. Et je vous donne rendez-vous demain pour un deuxième conseil pratique pour devenir alchimiste de votre vie.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Tagged with: alchimieobscurombresrésonancetransmuter
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.