L’écoute bienveillante  ou écoute active est initialement une technique d’accompagnement, qui permet à une personne au cours d’un entretien de la sortir de ses difficultés, c’est le point de départ de toute intervention d’aide, qui permet de voir en quoi et comment nous pouvons aider l’autre…

Le concept de l’écoute bienveillante à été développé à partir des travaux du psychologue américain Carl Rogers (1902 – 1987). Cette méthode consiste à mettre en mots les émotions et sentiments exprimés de manière tacite ou implicite par l’interlocuteur.

Carl Rogers était un psychologue humaniste, ayant essentiellement oeuvré dans le champ de la psychologie clinique, ses travaux principaux étant l' »Approche centrée sur la personne » (ACP) qui met l’accent sur la qualité de la  relation entre le thérapeute et son patient par une écoute empathique, authentique et sans jugement.

Carl Rogers à été classé parmi les six plus importants psychologues cliniciens du xx ème siècle, par une étude publié en 2002 dans la « Review of general psychology » deuxième derrière Sigmund Freud.

Les trois dimensions Rogériennes

Pour Carl Rogers le thérapeute  doit être un exemple d’authenticité pour son patient, pour lui signifier qu’il est lui aussi un être humain et qu’il doit y avoir cohérence entre le Moi-Idéal et le Moi-Vécu du thérapeute.

La verbalisation ou l’empathie s’expriment par des messages verbaux et non-verbaux, qui consistent en la répétition ou reformulation d’éléments clés d’une problématique exprimée par une personne.

La troisième dimension consiste en l’accueil inconditionnel du patient. On accepte la personne telle qu’elle est dans l’ici et maintenant, avec une attitude humaine, chaleureuse et encourageante.

Ecoute active pour qui?

En dehors de la relation thérapeute/client, l’écoute active peut être mise en pratique dans le quotidien (relation travail, famille, ami), car c’est simplement un comportement à adapter qui peut sembler évident mais pas toujours facile à faire… Autour de nous des gens parlent beaucoup, ne sont pas écouté et  nous semble pénible, d’autres parlent peu car ne sont pas écouté également… donc  l’écoute bienveillante s’adresse  à nous tous!

Comment faire?

  • Ecouter la personne en la regardant, avec une attitude physique de disponibilité.
  • Se taire, ne pas intervenir avec ses propres idées préconçues et toute tentative d’interprétation.
  • Donner des signes visuels et verbaux d’intérêt.
  • Reformuler pour voir si l’on a bien compris.
  • Poser des questions sur ce qui est dit, éviter les questions orientées.
  • Faire une synthèse de ce qui a été dit.
  • Ne pas craindre les silences.
  • Rester neutre et bienveillant.
  • Témoigner de l’empathie.

L’écoute bienveillante va vous permettre de recueillir des informations, la personne écoutée se sent mise en valeur, sera plus motivée et vous fera confiance.

Pour conclure : l’écoute bienveillante, vous permet d’établir un lien de confiance rapide, d’être dans un espace neutre, ou les émotions, les sentiments, les mots peuvent être entendus sans influence, sans interprétation douteuse pour raconter nos propres histoires. Etre écouté avec attention suffit en soi à trouver sa propre voie.

« Les seules connaissances qui puissent influencer le comportement d’un individu sont celles qu’il découvre par lui même et qu’il s’approprie »

Carl Rogers

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.3/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)
Ecoute bienveillante, Carl Rogers, 4.3 out of 10 based on 4 ratings
Tagged with: activeCarl Rogersécouteempathiethérapeute
 

2 Responses to Ecoute bienveillante, Carl Rogers

  1. […] L’écoute empathique : http://www.simplementetremaintenant.com/ecoute-bienveillante-carl-rogers/ […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.