La mort nous l’avons tous approchée de près ou de loin….

En cette période de Toussaint certains d’entre nous vont se commémorer le souvenir d’un cher disparu.

Disparu est bien le mot pour évoquer l’être qui n’est plus visible à nos yeux, celui pour qui, nous avons eu de la peine, lors de son départ et pendant les jours, semaines qui ont suivi…. cette séparation est un moment douloureux à vivre.

Pourquoi?                                                                                                 

L’attachement que nous avions pour cette personne, l’amour que nous lui portions ,  et beaucoup d’autres choses encore… accident, maladie, trop jeune….

Avant la mort il y a la naissance, moment de joie, de bonheur. Donner la vie, acte d’amour formidable qui ne nous fait pas peur et pourtant sans y penser ce petit corps va vivre et mourir un jour, c’est notre destin à tous.

Donc pourquoi, avoir autant peur de ce passage qui nous mène de vie à trépas?

Le mot est lâché la peur de l’inconnu entretenu par notre société ou règne le pouvoir, ou tout est basé sur le  bien matériel, posséder encore plus, une société ou l’on oublie l’essentiel, profiter de la vie en accomplissant notre rôle  d’être humain .

Mais quel est- il ce rôle?

Cette mission sur terre, doit elle être différente, selon que nous ayons vu le monde, en Asie, en Europe , en Afrique, en Amérique du Nord, Sud, Centrale…. moi je dit que non, ce qui signifie que ce n’est pas notre villa, notre voiture, notre compte en banque, notre bateau, le luxe, qui vont nous aider à remplir ce rôle au cours de notre vie, mais la manière dont nous allons nous comporter dans notre quotidien face a nous même et aux autres à chaque instant…

Quoi faire ?

Prendre conscience, de notre puissance, de la force de l’être énergie que nous sommes, cette énergie qui anime notre corps, notre âme et notre esprit.

Notre corps c’est la demeure terrestre de notre personnalité, le siège de la vie physique, le véhicule de notre être intérieur, qui par ses cinq sens nous permet de vivre sur la terre et de communiquer avec le monde visible, audible, sensible…

L’âme est notre être psychique, siège de nos sentiments et de nos émotions. C’est la conscience du « moi »c’est la partie la plus intuitive et subjective de notre âtre, où se manifestent :

. nos sentiments : l’amour, l’affection, la tendresse…mais aussi la haine, les ressentiments, les rejets.

.  nos émotions : la joie, la peine, la souffrance, la paix, la colère…

L’esprit c’est la partie rationnelle et immortelle de l’être humain. Il est le siège de la raison, de la conscience, de l’intelligence et de la volonté.

Nous sommes éduqués pour prendre soin de notre corps et évoluer dans le paraître, mais que faisons nous pour notre âme et esprit, qu’est ce que l’on nous enseigne à ce sujet?

Aujourd’hui pour rester sur le sujet du jour, à la fin de notre vie, seul notre corps meurt, l’âme et l’esprit quittent à notre dernier souffle cette enveloppe charnel.

Pour aller ou ?

Certains parlerons de réincarnation, et c’est le départ pour une vie nouvelle. Ce qui est sûr c’est que toutes les civilisations, depuis la préhistoire, ont laissé des traces de croyances en une existence après la mort, chacune avec sa propre perception de l’immortalité, de l’esprit, de la rétribution des âmes et du sens de la vie. Ainsi, la croyance en la survie de l’âme, autant que le respect des défunts, sont à l’origine des divers rites funéraires.

Conclusion

La vie est un cadeau magnifique : pouvoir admirer la beauté de la nature, avoir des relations vraies et profondes avec les autres, etc. Il est toujours temps de  donner un autre sens à sa vie, c’est mon choix, apprendre à mieux me connaître intérieurement et utiliser la force énergétique que je possède comme chacun de nous, il suffit simplement d’en prendre conscience. Ainsi la mort sera une simple formalité…..

Réagissez! Votre opinion m’intéresse …..

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Tagged with: âmecorpsénergiemissionpeursouvenir
 

2 Responses to Fête des morts ou des vivants ?

  1. Fany dit :

    J’adore la conclusion de ton article… et le professionalisme de ton blog

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    • Merlyann dit :

      Bonjour Fany, quel beau cadeau que la vie! A nous de savoir en profiter…

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.