Oscar Wilde est un  écrivain irlandais né à Dublin en 1854 et mort à Paris à l’âge de 46 ans. Homme cultivé, écrivain, dramaturge et poète, très en vogue à la fin du 19ème siècle sous l’ère victorienne par ses « conceptions esthétiques « . Marié, père de deux garçons, il ne craignait pas d’afficher son homosexualité ce qui lui vaudra après trois procès retentissant   d’être condamné à deux ans de prison dont  14 mois de travaux forcés pour outrage aux mœurs.  Son amant Lord Alfred Douglas était le fils du 9ème Marquis de Queensberry qui désapprouve cette relation et provoque Oscar Wilde à plusieurs reprises ce qui va entraîner le scandale et la déchéance de Wilde.

Wild and

« Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais »

« Aimer c’est se surpasser »

Extrait du « le portrait de Dorian Gray »

Est-ce folie que d’aimer? Pour ma part, je dis oui , car lorsque j’accomplis un acte avec amour, les barrières tombent, je me sens pousser des ailes, je deviens invulnérable et je peux même déplacer des montagnes… Cela peut vous sembler prétentieux et pourtant je puis vous assurer que ce n’est que dans l’amour sous ses différentes formes que je me suis découvert et que le chemin pris était pour moi le meilleur.

« les enfants commencent par aimer leurs parents; devenus grands, ils les jugent; quelque fois, ils leur pardonnent. »

Extrait du « le portrait de Dorian Gray »

Nous sommes tous les enfants de nos parents et transmettons de génération en génération des secrets enfouis dans nos gênes, nous devons vivre avec ces mystères de la vie, mais l’on ne doit pas les garder ensevelis, utilisons les pour donner un sens à notre existence, ainsi nous arriverons plus vite au pardon…

« S’il est au monde quelque chose de plus fâcheux que d’être quelqu’un dont on parle, c’est assurément d’être quelqu’un dont on ne parle pas »

« Chaque fois qu’on produit un effet, on se donne un ennemi. Il faut rester médiocre pour être populaire »

Extrait du « le portrait de Dorian Gray »

Que vous parliez de moi en bien ou en mal qu’importe, l’essentiel étant que vous parliez de moi! Peut-on vivre reclus de ce monde à l’écart de tout ce qui nous entoure? Bien sûr que non! Car même isolé au fond d’une cellule ou perdu dans le désert, il y aura toujours quelqu’un pour dire quelque chose sur vous, et plus vous vous excluez de la société alors c’est que vous approchez votre choix, votre but… Car nous somme à tout instant en osmose avec l’Univers.

Wild

« Le plus brave de nous à peur de son moi »

« les tragédies des autres sont toujours d’une banalité désespérante »

Quelle est donc la personne qui peut nous surprendre le plus? C’est nous ! l’être mystérieux que nous sommes, qui dans des moments de solitude  joue à se faire peur. Tant il est vrai que les malheurs du monde sont bien vite écartés, pour passer à nos occupations  productrices et rémunératrices…

« Un véritable ami vous poignarde en face »

« Si l’on a quelque chose de désagréable à dire, il vaut toujours mieux être franc »

Être  loyal avec soi, je suis mon meilleur ami , et pourtant comme je l’ai déjà évoqué, la personne mystérieuse que je suis peut se transformer tel un docteur jekyll en monstrueux monsieur Hyde. Donc avant d’entreprendre toute action envers autrui, je fais une introspection de mon moi, et avec sincérité, je reconnais mes qualités et mes défauts en laissant de côté mon ego, ainsi je suis plus fort pour avancer sur mon chemin de vie.

« L’égotisme ne manque pas d’attraits, même dans la vie réelle. Lorsque les gens nous parlent des autres, il sont habituellement ennuyeux. »

Extrait des « Aphorismes »

« Parlez-moi d’moi y a qu’ça qui m’intéresse… » Ca c’est la chanson qui le dit, après tout est affaire de dosage, la flatterie peut plaire un instant, mais peut aussi devenir rapidement de la moquerie. Quant au narcissisme, attention à la chute à vouloir monter trop haut les orateurs qui excellent à regarder leur nombril sont souvent mis à l’écart. Alors parler de soi oui en racontant son vécu, en partageant son expérience, en restant dans le véritable où chacun peut s’identifier ou non…

« L’homme est moins lui- même quand il est sincère, donnez- lui un masque et il dira la vérité »

Extrait du « Entretiens »

Il est vrai et notre société nous en donne la preuve chaque jour, que c’est dans les moments où l’on ne jure de  dire que la vérité, que nous sommes le plus pitoyable, alors que sous l’anonymat  tout devient plus simple. De quoi avons- nous donc si peur? De nous- mêmes ou des autres!

Ici sur SEM je veux que vous sachiez qui je suis, simplement un de plus dans la foule avec mon histoire et mes idées, avec l’envie de les partager, car je ne suis pas seul, et  si un mot, une phrase, une expression, peuvent déclencher bien des maux et des soulagements  alors moi je suis ravi et ce n’est pas Oscar Wilde qui me contredira.

Wilde 2

Je vous laisse la conclusion Monsieur Wilde:

« J’ai les goûts les plus simples du monde, je me contente du meilleur »

Extrait du « Les Pensées »

« Il ne faut regarder ni les choses, ni les personnes. Il ne faut regarder que dans les miroirs, car les miroirs ne nous montrent que des masques. »

Extrait  du « Entretiens »

A vous de réagir  de façon excentrique ou plus affectueuse comme savait l’être Oscar Wilde

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Tagged with: ennemifoliegénérationmoeursmystère de la vie;Oscar Wilde
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.